[Économie ]des enseignants auraient illégalement perçu des rappels de 1,59 milliards fcfa

Les résultats du groupe de travail chargé de la vérification circonstanciée et de l’apurement automatique, selon les cas, des rappels des enseignants du ministère des Enseignements secondaires, ont été publiés par la direction générale du budget, logée au ministère camerounais des Finances. D’après ce qui ressort des résultats dudit groupe de travail, 3 366 personnels du ministère des Enseignements secondaires, des promotions 2012-2018 ont perçu en trop des rappels. Ces derniers sont évalués à 1,59 milliard de FCFA. Des ordres de recettes destinés à ces enseignants ont, par la suite, été servis par la direction générale du budget. Les montants perçus en trop varient entre 30 000 FCFA et plus de 10 millions de FCFA par personnel. Sur cette liste, certains enseignants devant percevoir un rappel de 14 millions de FCFA, ont touché 25 millions de FCFA. Bilan jusqu’ici satisfaisant du COPPE Cet audit relatif aux rappels perçus en trop fait entre dans le cadre de l’opération du Comptage physique du personnel de l’État (COPPE) engagé par le gouvernement camerounais en avril en 2018. Le COPPE a déjà permis à la fonction publique camerounaise d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’État environ 10 000 agents publics fictifs pour une économie budgétaire annuelle estimée, en 2019, à 30 milliards de FCFA. Ces agents émargeaient irrégulièrement sur le budget de l’État, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps