[Économie] D'ici 2020 ,Le Cameroun veut construire 3500 kilomètres de routes nationales

C’est du moins, la plus grande résolution du Plan Directeur (Pdr) du Cameroun pour les quinze années avenirs. Une vision d’avenir, que certains qualifient d’ambitieux. Yaoundé vient de valider le dernier Plan Directeur Routier (PDR) pour la période 2020-2035. De l’avis de plusieurs spécialistes, c’est un ambitieux document de 70 pages qui prévoit la construction de 3000 Km de route et aussi près de 500 km d’autoroute. Le tout pour un total de 3500 Km de routes nationales. Le projet futuriste s’étale sur quinze ans. Le Plan Directeur Routier est en quelque sorte une boussole en matière de chantier routier. « Ce document est un outil d’aide à la décision qui permet au ministère des Travaux Publics de pouvoir identifier la priorité dans ses investissements afin de pouvoir au mieux couvrir le pays en termes d’accessibilité, de désenclavement des zones reculées». Explique le 18 décembre 2019, aux micros de la Crtv, Charlemagne Ndanon. Ce dernier est le consultant choisi par le gouvernement camerounais pour la réalisation du Pdr. Routes communales Dans cette perspective, les routes communales ne sont pas en reste. De l’avis de l’expert, «c’est un enjeu majeur, le budget est de l’ordre de 12 milliards de FCFA pour les 100 000 kilomètres en fonction des différents types de scénario». Seul bémol, il se pose le problème de ressources financières. Dans ce registre, le budget disponible ne représente que la moitié des besoins exprimés. «Aujourd’hui, on a plus ou moins 60 à 70 milliards de FCFA alloués à l’entretien routier qui représentent 50% des besoins exprimés en termes d’entretien». Poursuit Charlemagne Ndanon, l’expert du Pdr. Pour rappel, le Plan Directeur Routier, propose au gouvernement camerounais, de surtout injecter les centimes additionnels, amis aussi d’accorder plus d’autonomie financière au fonds routier.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps