[Économie ] CUD,Mbassa Ndine réduit le budget de près de 13 milliards de fcfa

Deux raisons justifient, d’après Roger Mbassa Ndine, le Maire de Douala, le vote d’un collectif budgétaire à la Communauté urbaine de Douala (Cud), lors d’une session extraordinaire tenue ce 5 août 2020. Une justification exogène : la baisse prévisionnelle des ressources financières due aux conséquences liées à la pandémie du COVID-19. Et une raison endogène à la Communauté urbaine de Douala : la volonté du nouvel exécutif d’élaborer un collectif budgétaire réaliste avec des prévisions de recettes en rapport avec les moyens réellement mobilisables par l’Institution et par ailleurs en cohérence avec les résultats des derniers comptes administratifs. Plus concrètement, le Maire de Douala aligne la révision à la baisse du budget de la Communauté urbaine de Douala sur la décision de l’Etat du Cameroun de réviser son budget général. Le nouveau budget prévisionnel de la Communauté urbaine de Douala a été finalement arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 46.496 470 653 FCFA. Un budget initialement prévu à hauteur de 59.318.240 940 FCFA. « Cette rectification conjoncturelle était indispensable sur la base de l’évaluation des recouvrements effectifs au 30 Juin 2020 d’une part, et en respect des principes comptables dont l’objet est de garantir une information financière fiable et sincère d’autre part », indique Roger Mbassa Ndine. La révision budgétaire ainsi constatée à la baisse se fixe à 12.821.770.287 FCFA, soit 21,61% par rapport au budget initial. C’est après un schéma d’hypothèses d’évaluation des pertes minutieusement effectué par la Direction Générale des Impôts (Dgi) et les comités de suivi de recettes fiscales de la Communauté urbaine de Douala que l’exécutif communautaire a sollicité du conseil communautaire le vote du collectif budgétaire 2020. Prévue initialement à 54.435.024.637 FCFA, les recettes de fonctionnement connaissent une baisse de 12.821.770.287 FCFA, soit 23,55% correspondant à 41.613.254.350 FCFA. Les recettes d’investissement décroissent également de 4.883.216.303 FCFA à 4.244.897.901 FCFA. Le total général des recettes affiche, au final, une baisse globale 12.821.770.287 FCFA, pour un budget initial de 59.318.240 940 FCFA, révisé à 46.496.470.653 FCFA. Dans le registre des dépenses, la conjoncture a également eu raison des prévisions annoncées fin 2019 par la Communauté urbaine de Douala. Le budget revu affiche la somme de 46.496.470.653 FCFA, au lieu de 59.318.240.940 FCFA initialement. C’est l’équivalent d’une baisse de 12.821.770.287 FCFA, soit 21,61%. Également impacté, l’ambitieux budget-programme élaboré par le Dr. Fritz Ntone Ntone, l’ancien Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala. De façon globale, le budget-programme 2020, préalablement inscrit pour une enveloppe de 59.318.240.940 FCFA, a été amputée de 12.821.770.287 FCFA, se positionnant désormais à 46.496.470.653 FCFA. Une régression globale de 21,61%, l’équivalent de 12.821.770.287 FCFA. Parmi les mesures envisagées par le Maire de Douala pour renflouer les caisses de la Cud, le paiement des amendes pour incivisme ou désordre urbain dans la ville de Douala (insalubrité, obstruction aux drains, occupation anarchique et abusive de la voie publique, détérioration du mobilier urbain etc….).

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App