[Économie] Chemin de fer : le renouvellement de la voie ferrée Belabo-Ngaoundéré annoncé

Les travaux de renouvellement de la voie sur la ligne de chemin de fer de 330 km, qui relie les villes de Belabo, à l’Est du Cameroun, et Ngaoundéré, dans la région de l’Adamaoua, débuteront au cours de l’année 2021. C’est l’une des principales informations ayant filtré de la session du comité interministériel des infrastructures ferroviaires (Comifer), tenue le 2 juillet 2020 dans la capitale camerounaise. Pour l’heure, les travaux de ce projet en sont au démarrage de l’étude détaillé, a souligné Claude Misse Ntoné, le directeur des transports ferroviaires au ministère des Transports. Réalisée par le groupe espagnol Typsa, constitué de firmes d’ingénierie-conseils indépendantes, l’étude de.faisabilité de ce projet avait été validée le 6 mars 2020, au cours d’un atelier organisé à Yaoundé. La réhabilitation de cette section du Transcamerounais coûtera officiellement un peu plus de 100 milliards Fcfa. Plus de 58 milliards Fcfa ont déjà été mobilisés auprès de la Banque européenne d’investissements (43 milliards Fcfa) et l’Union européenne (15,5 milliards Fcfa). Selon des.sources proches du dossier, mise à part la contrepartie de l’État, le reste de l’enveloppe pourrait provenir de l’Agence française de développement (AFD), avec laquelle le gouvernement camerounais est en négociation depuis plusieurs mois. Cette voie ferrée a été inaugurée en 1974 et n’a jamais été renouvelée depuis lors. Les travaux de renouvellement annoncés pour 2021 sont le 2e projet d’envergure réalisé dans le secteur ferroviaire au Cameroun au cours des 20 dernières années, après le renouvellement de la voie sur 175 km entre Batschenga et Ka’a.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps