[Économie ]Camtel vise 115,2 milliards de chiffre d'affaires en 2020

« Customer centricity » et « change management », sont les deux principaux axes de la stratégie voulue par le top management de la Cameroon Telecommunications (Camtel) pour le développement des activités de l’entreprise. Elle a été déclinée le 14 février 2020 par Judith Yah Sunday Achidi, directeur général de cette entreprise à capitaux publics, à l’occasion du lancement de la stratégie 2020.Les objectifs de cette entreprise au cours de cette année budgétaire sont clairs. Sur le plan financier, la patronne de Camtel demande à ses collaborateurs de travailler de sorte que la société enregistre un chiffre d’affaires de 115,2 milliards de FCFA. L’entreprise doit également atteindre un taux de recouvrement de ses créances à hauteur d’au moins 95%, et mettre en place son budget programme.Pour y parvenir, Judith Yah Sunday Achidi sollicite l’implication de tous pour « poursuivre et achever la fiabilisation de la facturation et des liaisons spécialisées ». Camtel devra aussi accélérer la commercialisation des services prépayés et améliorer la monétisation des capacités des câbles sous-marins et de l’infrastructure de transport. Sur ce point, ce segment du secteur reste encore sous sa coupole, même si la ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng a annoncé lors du dernier conseil de cabinet, qu’il est envisagé la création d’une unité qui sera en charge du volet transport de la fibre optique. Améliorer la qualité du service Mais, la politique de la direction générale de Cameroon Telecommunications ne s’arrête pas à ce niveau. Elle est également axée sur le client. L’entreprise se donne en effet l’objectif de fidéliser au moins 85% de ses clients en 2020, et de donner satisfaction à au moins 80% d’entre eux. « À cet effet, nous devront travailler pour améliorer la qualité de service offerts à nos clients en stabilisant les problèmes d’énergie, réduisant les incidents sur le réseau et en assurant la redondance de notre infrastructure », prescrit Judith Yah Sunday Ashidi. La digitalisation des processus clients et la mise en œuvre du modèle de transformation en « Business Units » font également partie de cette stratégie axée sur la clientèle.S’agissant des processus, la DG de Camtel enjoint ses collaborateurs d’atteindre au minimum 85% des objectifs fixés par processus et à être conformes aux exigences internes, légales et réglementaires applicables. Ce qui passerait par la digitalisation desdits processus internes, la conservation de la certification ISO 9001/2015 et la mise en place de la comptabilité analytique au sein de l’entreprise. Le dernier axe de la stratégie 2020 est l’aspect humain. Camtel entend accroitre la motivation de l’ensemble de son personnel de l’ordre de 25% au moins, atteindre un taux d’assiduité et de présence au travail avoisinant 95%, de manière à ce que le personnel soit à 100% de taux de rendement à la fin de l’exercice. Camtel veut sortir de l’ornière Nommée par décret présidentiel, Judith Yah Sunday Ashidi a été portée à la tête de la Cameroon Telecommunications le 17 décembre 2018. Le 14 février 2020, elle a eu l’occasion de présenter le bilan de ses actions après un an à la tête de l’entreprise. Un bilan encourageant, selon la DG de Camtel qui révèle qu’aussitôt installée, elle et son équipe ont procédé à un état des lieux permettant d’avoir une vue d’ensemble de l’existant. Ce travail a débouché sur un diagnostic pour faire ressortir les forces de l’entreprise, mais surtout ses faiblesses. Ces dernières sont nombreuses, reconnait Judith Yah Sunday Ashidi, qui met un accent particulier sur la dette qui s’élève à environ 576,6 milliards de FCFA. C’est la raison pour laquelle le conseil d’administration et le Top management de Camtel ont défini, au tout début de 2019, une stratégie en trois temps : stabilisation et relance en 2019 ; consolidation et expansion entre 2020 et 2021 ; et leader de transformation numérique de 2022 à 2025. Pour ce qui est du premier axe mis en œuvre l’an dernier, la direction générale de Camtel se réjouit d’avoir pu observer certains résultats positifs. Elle dit avoir rationalisé la gestion avec notamment la limitation des dépenses superflues. Dans un autre temps, Camtel a lancé l’opération dénommée « Transfigurer l’image de Camtel », dans les métropoles de Yaoundé et Douala. Ces activités ont permis à l’entreprise d’améliorer son service après-vente (SAV) avec près de 3 600 lignes cuivre et 2 700 lignes de fibre optique dépannées ; d’innover dans le traitement des demandes clients ; d’optimiser la production pour un montant d’environ 118 milliards de FCFA ; de mettre en place un système de management de haute qualité ; et d’améliorer ses performances perceptibles au niveau des recettes qui ont augmenté de 21% par rapport à 2018.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps