[Économie] Budget 2021 : ces plus gros budgets

Le budget global est estimé à 4865,2 milliards de fcfa. Une hausse de 232 milliards de fcfa par rapport à 2020. Le projet de loi des finances 2021 a été déposé à la repré-sentation nationale. Il se situe à 4865,2 milliards de fcfa. C’est une hausse de 232,5 milliards de fcfa en valeur absolue et de 5% en valeur relative. Dans les détails, les recettes internes et les dons sont évalués à 3456,6 milliards de fcfa. C’est une augmentation de 17,2%, soit 506 milliards de fcfa. Le pétrole devrait rapporter 393 milliards de fcfa ; les impôts et la douane sont attendus à hauteur de 274,1 milliards de fcfa tandis que les recettes non fiscales et les dons contribuent respectivement pour 213,5 milliards de fcfa et 106,9 milliards de fcfa. Les dépenses courantes (hors intérêts) 2335,5 milliards de fcfa ; les dépenses en capital vont coûter 1352 milliards ; 92,4 milliards de fcfa sont affectés à la dette publique. Le déficit est évalué à 661,7 milliards de fcfa. C’est un ajustement de 1,7% par arapport à 2020. Les travaux publics, la défense, l’éducation, la santé et l’énergie occupent le haut du pavé. Le 27 novembre dernier, le Premier ministre chef du Gouvernement a présenté le programme social, économique et culturel. A la même date, le passage des différents ministres a débuté devant les élus de la Nation. A la date du 1er décembre 2020, la quasitotalité des patrons des institutions ayant défendu leur budget ont obtenu le quitus des députés à l’Assemblée nationale en attendant la seconde lecture du Sénat qui bénéficie d’une enveloppe de 15,162 milliards de fcfa. On retient ainsi que le budget de 2021 est élaboré sur la base des incidences survenues en 2020 (recession, Covid-19, prix du pétrole, etc.). Le top 5 Dans cette veine, on retient que le plus gros budget pour l’exercice 2021 revient au ministère des travaux publics (Mintp). Il obtient 464,842 milliards de fcfa. C’est plus de 57 milliards de fcfa par rapport à 2020 qui était alors de 97 752 milliards de fcfa. Cette somme a été défendue dans la nuit du 30 novembre. Il ressort de la rencontre très attendue avec les députés que l’argent ira à l’achèvement des chantiers en cours. D’après Emmanuel Nga-nou Djoumessi, 70 Km du tronçon Yaoundé-Douala sont disponible, au terme de la première phase ; Sangmelima-Ouesso sera bientôt opérationnelle. Le ministère devrait doubler la fraction du réseau bitumé ; soit 0,34 km de routes bitumés pour 1000 habitants. Le ministère des enseignements secondaires (Minesec) qui arrive en seconde position cumule 386,954 milliards de fcfa. C’est une légère baisse d’un peu plus de 30 milliards de fcfa du précédent budget de l’ordre de 392,366 milliards de fcfa. Le ministère de la défense occupe la 3ème position avec 245,913 milliards de fcfa. Un bond de plus de 19 milliards de fcfa car, antérieurement de 226,333 milliards de fcfa. La 4ème place revient au ministère de l’éducation de base avec 232,742 milliards de fcfa. C’est un dépassement de plus de 6 milliards de fcfa par rapport aux 226,015 milliards de fcfa. Le ministère de l’eau et de l’énergie arrive au cinquième rang avec 226,084 milliards de fcfa. En 2020, son budget était de 222,485 milliards de fcfa, soit une hausse de plus de 4 milliards de fcfa. Milieu du tableau Le milieu du tableau comprend le ministère de la santé publique (Minsanté) avec 197,122 milliards de -fcfa contre 188,185 milliards en 2020 au sixième rang ; le ministère de l’habitat et du développement urbain (Minhdu) est septième avec 124,483 milliards de fcfa, soit une hausse de plus de 12 milliards de fcfa (112,018 milliards de fcfa l’an dernier) ; la délégation générale à la sûreté nationale (Dsgn) devrait fonctionner en 2021 avec 87,175 milliards de fcfa loin des 95,696 milliards de fcfa du budget en cours d’achèvement (8ème) ; il est suivi du ministère de l’agriculture et du développement rural (Minader) qui a obtenu 86,956 milliards pour un rajout de 14 milliards de fcfa, loin des 72,652 milliards de fcfa de l’an dernier (9ème). Ce niveau du tableau est clos par le ministère de la justice (Min-justice) qui a réussi à glaner 60,549 milliards de fcfa après les 57,489 milliards de fcfa pour l’exercice en achèvement (10ème rang). La troisième catégorie s’ouvre avec le onzième de la liste, le ministère de l’enseignement supérieur (Minesup) qui marque pratiquement le pas surplace puisque son enveloppe budgétaire est de 57,545 milliards de fcfa en 2021 contre 57,136 milliards de fcfa. Il est suivi du ministère des finances (Minfi) dont la prévision budgétaire est de 56,950 milliards de fcfa (12ème au classement). C’est un accroissement de 5 milliards de fcfa qui s’ajoute aux 51,549 milliards de fcfa de 2020. Le ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat) arrive au 13ème rang avec un budget prévisionnel de 51,248 milliards de fcfa contre 51,176 milliards de fcfa des prévisions passées. Est 14ème, le ministère des transports (MINT) avec ses 47,944 milliards. C’est le bond le plus prodigieux de Tannée budgétaire qui vient puisque le département ministériel que gère Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe a été crédité en 2020 de 10,713 milliards de fcfa ; soit un renchérissement de 37 milliards de fcfa. C’est également un peu plus d’un milliard de fcfa par rapport au 15ème, le ministère de la décentralisation et du développement local (Minddevel), qui obtient 46,088 milliards de fcfa. Son enveloppe de 2020 (42,535 milliards de fcfa) a été grossie de 4 milliards de fcfa. Les petits poucets Le ministère des sports et de l’éducation physique (Minsep), 16ème, s’en sort avec 42,317 milliards de fcfa. C’est pratiquement le seul ministère qui a subi une baisse drastique de 20 milliards de fcfa dans le budget de 62,061 milliards de fcfa. La 17ème position revient au ministère de l’élevage des pèches et des industries animales (Minepia) qui a reçu 41,532 milliards de fcfa. C’est une hausse susbtan-tielle de 12 milliards de fcfa sur les 29,146 milliards de fcfa de Tannée antérieure. La présidence de la République arrive à la 18ème place avec 40,602 milliards de fcfa loin avant le ministère de l’administration territoriale (MINAT) qui est 19ème avec 34,785 milliards de fcfa. Celui-ci est légèrement supérieur au budget du ministère des relations extérieures (Min-rex) de 4 milliards de fcfa. Le Minrex s’est vu doté une enveloppe de 30,8 milliards de fcfa et s’aligne à la 20ème position. Le bas du tableau, faisant fi des autres structures l’Etat, est occupé par ordre croissant par la commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl) qui obtient 1,246 milliard de fcfa ; ensuite le Conseil économique et social (CES) avec 1,591 milliard de fcfa ; la commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multicultura-limse (Cnpbm) a reçu 2,98 milliards de fcfa ; le comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (Cnddr) devrait recevoir 3,466 milliards de fcfa ; et enfin 4,1 milliards de fcfa sont affectés à la Cour suprême.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App