[Économie ]Avima Iron Ore choisit d'exporter ses minerais de fer du Congo via le port de Kribi

Avima Iron Ore Limited, détenu majoritairement par l’Australien Core Mining, a signé le 8 juin un protocole d’accord avec l’autorité portuaire de Kribi (PAK), établissant un partenariat officiel pour la réception, le stockage et le chargement de minerai de fer des sites miniers d’Avima en République du Congo vers le port de Kribi pour exportation. Selon les informations glanées auprès du PAK, les deux parties, toujours dans le cadre de leur partenariat, réaliseront une étude de faisabilité économique, commerciale, technique, financière et juridique pour assurer un mouvement fluide et rapide du minerai de fer à exporter, à partir du port en eau profonde de Kribi, dans le sud du Cameroun.Ce projet de transport du fer du Congo avait déjà été proposé au Gabon voisin. En effet, le 13 février 2017, Christian Magnagna, ex-ministre des Mines, avait reçu à Libreville, M. Socrates, directeur général de la société Avima Iron Ore, pour échanger sur le sujet. Le dirigeant de la société Avima avait proposé de construire une route entre les villes d’Avima (Congo) et Makokou (Gabon), d’une longueur de 190 km. M.Socrates avait aussi sollicité la construction d’une voie ferrée allant de Makokou à Boué afin d’acheminer son minerai au nouveau port minéralier d’Owendo. Seulement, depuis cette période, l’on a plus entendu parler de la piste d’Owendo. Cependant, rien n’indique que les pourparlers avec les autorités gabonaises ont été infructueux. Le projet Avima au Congo est un gisement de minerai de fer à haute teneur avec une ressource d’environ 700 millions de tonnes de minerai de fer. Les experts le considèrent comme un projet minier de classe mondiale.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps