[Économie] Aviation : Le Cameroun présente un bilan positif

C’est du moins ce qui ressort du compte rendu qu’a dressé le ministre des transports du Cameroun à la 40ème session de l’Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (Oaci). Cette assemblée se déroule du 24 septembre au 4 octobre 2019 à Montréal au canada. Les représentants des 175 Etats membres y sont présents. Ils prennent part aux travaux que préside le premier ministre su Quebec. De nombreuses interventions sont prévues car chaque pays va devoir dresser le bilan des activités de l’aviation de son pays. C’est plutôt un bilan positif pour le Cameroun. Car son transport aérien a connu une croissance régulière de 5% du trafic de passagers par an. On peut attribuer cette avancée aux recommandations de l’Oaci. C’est avec enthousiasme que Ngalle Bibehe a insisté sur les efforts du pays pour l’amélioration des performances au cours du triennat 2016-2019. La sécurité, la sûreté, le passage et la protection de l’environnement sont les domaines concernés par ces performances. Il a cité entre autres le relèvement du niveau de mise en œuvre des normes et pratiques recommandées de l’OACI. Ainsi que la mise en œuvre d’unités opérationnelles de sûreté sur les aéroports de Yaoundé-Nsimalen et de Douala. La mise en œuvre de la politique de libéralisation de l’espace prônée par l’organisation s’est accentuée. Tout comme la mise en œuvre effective du vaste programme de réhabilitation et de modernisation des infrastructures aéroportuaires. La formation n’est pas en reste En effet même si sur le plan sécuritaire le système national de supervision de la sécurité a été renforcé, le trafic de passagers a lui aussi connu une croissance régulière de 5% par an du trafic de passagers. Pour les amoureux de l’aviation, un centre de formation régional AVSEC a vu le jour et on espère que dans quelques années voir ses premiers diplômés à l’œuvre.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps