[Économie]850 millions fcfa pour la viabilisation du lac Baleng à Bafoussam

Cette municipalité est engagée à la recherche des partenaires financiers pour des travaux qui vont à terme doter ce site touristique des commodités appropriées pouvant attirer des touristes nationaux et étrangers. La Commune de Bafoussam IIème est désormais tourné vers le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) et la Kfw. L’objectif est de trouver auprès de ces partenaires financiers, les financements pour la valorisation du lac Baleng, situé dans cet arrondissement du département de la Mifi. Selon les déclarations de Paul Pierre Tchoupon Megui, les défis actuels dans le domaine de la gestion et de l’aménagement du territoire sont énormes à l’échelle internationale à travers la signature d’un partenariat dans le cadre de la coopération décentralisée avec des organismes publics et privés. Le chef service du développement local confie que la viabilisation de ce site touristique ainsi que de son espace vert, va à terme permettre de répondre aux besoins actuels. Il s’agit notamment de l’absence de jalonnement, des voies d’accès impraticables, de l’omniprésence des sites sacrificiels, des parkings, de la rupture de la continuité des marches d’accès, de l’absence de signalisation et de panneaux d’indication, d’aménagements pour pratique de la pêche, d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de mobilier de confort, de sécurité et de salubrité, d’une stratégie d’entretien de l’espace vert naturel, d’une organisation de veille permanente au niveau de ce lac. Pour cet expert des questions de développement local, l’aménagement de ce site va permettre également de lutter contre les feux de brousses, tout en créant un système de veille permanente pour la protection de ce lac, qui reste un lieu où les rites traditionnels se déroulent 4 à 5 fois par mois. Il s’agit là d’une approche communautaire pour la préservation d’écosystème, d’entretien naturel et de l’espace vert, qui entre dans le cadre des bonnes pratiques. Notre source n’a pas souhaité donner plus de détails sur les ouvrages à réaliser sur ce site en raison de la non signature du contrat de partenariat de financement entre l’initiateur de ce projet et les deux sources de financement potentielles : le Feicom) et la Kfw (un établissement de crédit pour la reconstruction basé en Allemagne). Il dit être en contact permanent avec les deux potentiels partenaires financiers. Il s’agira de la réalisation d’un restaurant avec une vue sur le lac et une salle de 700 places et un hôtel. Il y aura des installations des poubelles et bancs publics en bois, des tables à pique-nique, des panneaux d’information et d’orientation. Le travail est désormais centré sur la maturation de ce projet d’un coût estimatif de 850.000.000F. Il s’agit ainsi d’une nouvelle poche de recettes à la Commune d’arrondissement de Bafoussam 2ème. « L’enclavement du lac Baleng présente à la fois des avantages et des inconvénients. Il favorise sa préservation, limite les dégradations et réduit son attractivité. Pour mener à bien cette mission, plusieurs descentes ont été nécessaires sur le site. Les rencontres avec les pécheurs et les guides ont participé à une meilleure connaissance de notre analyse », a-t-il confié.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps