Ebolowa : Les jeunes appelés à abandonner la consommation des stupéfiants

Pendant une semaine, la Fondation George Weah s’est attelée à sensibiliser les élèves et les étudiants sur les méfaits de la consommation du cannabis et d’autres substances psychotropes. La consommation du chanvre indien et de bien d’autres drogues comme le tramadol constitue une préoccupation majeure dans la région du Sud en général et dans la ville d’Ebolowa en particulier. Un phénomène qui affecte aussi bien la santé des jeunes que leurs performances scolaires. Il est question d’accentuer la sensibilisation avant d’engager la répression. C’est à cette tâche que s’est livrée durant la onzaine de la jeunesse la Fondation George Weah. Pour Stéphane Endezoum Awomo le président de cette plateforme, “il faut simplement apporter notre contribution à l’œuvre d’encadrement de la jeunesse. Vous savez bien que les responsabilités sont partagées dans la déperdition scolaire et la dépravation des mœurs chez les jeunes dont la Fondation George Weah veut jouer sa partition dans la canalisation des jeunes et d’ailleurs c’est l’un des axes forts de notre crédo toujours aux côtés des jeunes”.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App