Ebolowa: Jeudi propre diversement apprécié par les populations

Institué pour maintenir la propreté dans la capitale régionale du Sud, le concept de jeudi propre n’est plus respecté par les populations. Ce qui frappe d’entrée de jeu le visiteur qui débarque à Ebolowa c’est l’état d’insalubrité criard dans lequel croupit la capitale régionale du Sud depuis quelques temps. Du centre-ville aux quartiers et même dans la périphérie, des tas d’immondices gagnent du terrain partout. Pourtant une fois par mois, le dernier jeudi, les espaces marchands sont supposés être systématiquement fermés de 7 heures à 11 heures pour permettre aux occupants de mettre de la propreté autour de leurs boutiques. Mais au lieu de s’impliquer dans cette campagne, les commerçants préfèrent fermer boutiques sans rien faire, les conducteurs de motos circulent allègrement, les vendeurs à la sauvette opèrent sans gêne. Résultats des courses, Ebolowa donne l’image d’une ville morte en ce jeudi 29 Novembre

Website to visit

Social

  • Mobile Apps