Eau et Energie: 202,6 milliards en jeu

Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba a défendu samedi dernier devant la commission des Finances et du Budget de l’Assemblée nationale, le projet de budget 2019 de son département ministériel. Pour ces nombreuses actions à mener, le Minee sollicite un budget de 202,67 milliards de F pour le sous-secteur de l’eau et de l’énergie. Il est question avec ces fonds de poursuivre les programmes engagés notamment celui de l’offre d’énergie avec la poursuite de la construction et aménagement des barragers hydroélectriques, l’opérationnalisation de la Sonatrel ainsi que les projets de fourniture et d’installation de bancs de transformateurs, le renforcement et la mise à niveau des réseaux de transport et ligne de transport. Il est aussi question de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers et la valorisation des ressources en gaz naturel. Il y a également l’exécution du programme lié à l’accès à l’énergie. Dans le cadre de ce programme, le ministère vise l’augmentation et l’amélioration de l’accès des opérateurs économique et des populations des zones urbaines, périurbaines et rurales aux services énergétiques modernes. L’on compte aussi les énergies renouvelables et la continuation de l’électrification d’un millier de localités.

Social

  • Mobile App