Droit de réponse au Journal ESSINGA de Hilaire Kamga

Hilaire KAMGA Tél 677 52 45 94 Email : hilairekamga90@yahoo.fr Douala le 08 novembre 2018 A monsieur le Directeur de publication du Journal ESSIGAN Objet : Droit de réponse ! Monsieur le Directeur de publication, Je viens de lire avec stupéfaction la Une de votre Journal, édition de ce jour où vous écrivez « Hilaire Kamga démonte Maurice Kamto ». Au regard de la gravité de vos insinuations, et conformément aux dispositions pertinentes des articles 52, 53 et 54 de la Loi n° 90/052 du 19 décembre 1990 relative à la liberté de communication sociale modifiée et complétée par la loi n° 96/04 du 4 janvier 1996, je voudrais, exiger la publication dans les mêmes espaces dans votre prochaine édition le présent droit de réponse. 1- Votre titre laisse subodorer qu’il y aurait eu de ma part des actions visant à « démonter » le professeur Maurice KAMTO. 2- En effet Je tiens à préciser que le professeur Maurice Kamto est un allié objectif de l’Offre Orange dont je suis le Mandataire ; qu’à ce titre j’ai apporté de manière claire et non équivoque mon soutien à sa candidature lors de la dernière élection présidentielle qui s’est soldée, comme je l’avais prévu, par un énième hold-up électoral. 3- Ce cadre étant précisé, je dois indiquer que le professeur Maurice Kamto n’a nullement été cité par moi dans aucun document, ni de manière personnelle, ni de manière induite au travers de ses autres qualités notamment celle de « Président du MRC », de « Candidat à la présidence » ou autre. Il n’y a donc pas eu, ni aujourd’hui, ni hier un débat entre le professeur KAMTO et moi qui justifierait votre grossier titre évoquant un « démontage ». 4- Par ailleurs, il convient de préciser que répondant à des militants « orangistes » et à titre pédagogique sur un débat ayant cour dans les réseaux sociaux, j’ai formulé une position technique sur une question précise liée au recomptage éventuel des voix de la dernière élection présidentielle. Il s’est agit d’une position intellectuelle qui ne s’adressait aucunement au prof Maurice Kamto, qui n’était pas l’auteur du texte en débat, et qui n’est d’ailleurs pas obligé de partager les mêmes positions scientifiques que moi sur certaines questions. 5- Votre titraille, sur laquelle je m’interdis toute interprétation même subjective, semble indiquer qu’il y aurait une fissure au sein des « Forces de changement » qui se battent pour mettre fin à ce Système qui asservit les citoyens depuis plus de 36 ans. Que Non ! Malgré des différences stratégiques pouvant conjoncturellement exister dans cette lutte que je mène depuis plus de 20 ans contre un Régime illégitime, Il ne doit exister aucun doute pour personne, que le prof Maurice KAMTO continue de mériter, malgré tout et contre tout notre admiration, notre estime et notre soutien. Hilaire KAMGA

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App