Drame :Un vigile assassiné à Douala

Le cadavre de Pierre Nsong a été retrouvé ligoté à son lieu de service au quartier Bonapriso, samedi 17 novembre 2018. Les gendarmes de la brigade territoriale de Bonanjo ont ouvert une enquête pour tenter d’élucider les circonstances de l’assassinat de Pierre Nsong, dont le cadavre a été retrouvé ligoté à son lieu de service au quartier Bonapriso à Douala samedi 17 novembre 2018. La victime âgée d’environ 70 ans exerçait en qualité de vigile à Mac Darwin, un centre de formation professionnelle. Sa dépouille a été découverte vers 8h30, par les employés dudit centre. D’après les déclarations de ces derniers à la police, ils ont quitté l’entreprise la veille à 17 h. A leur arrivée samedi matin, le portail était grandement ouvert. Pierre Nsong était allongé à même le sol dans la salle d’accueil, ligoté à l’aide de tissus aux mains, aux pieds et au niveau de la bouche. Les employés ont en outre remarqué que les malfrats ont défoncé les portes du bureau du directeur général et de la salle commune de travail. Un arrache clou, probablement celui utilisé par les visiteurs indésirables, a été retrouvé sur une des chaises de bureau. «Tout a été mis en sens dessus-dessous dans les bureaux. L'information claire et nette. Ils ont tout saccagé. Actuellement nous ne savons pas ce qui a pu être emporté. C’est une école de formation. Nous avons plusieurs machines ici», a indiqué Blaise Epoh, un employé de Mac Darwin.

Social

  • Mobile App