Douala :les deux ponts sur le wouri désormais opérationnels

« Bonabéri est complètement transformé ». C’est le constat étonné d’un résident de la ville de Yaoundé, en séjour privé à Douala. Siegfried Otabella ne s’était pas rendu à Douala depuis le mois de juillet 2018. A son arrivée au Rond-point Déido dans l’arrondissement de Douala 1er à destination de Bonassama, sa destination située à Douala 4ème, le jeune entrepreneur n’en croyait pas ses yeux: les légendaires et interminables embouteillages du Rond-point Deido, dont la réputation avait dépassé les frontières du département du Wouri, ont totalement disparu. Conséquence de l’ouverture à la circulation du tunnel débouchant sur le second pont du Wouri, lui-même désormais accessible aux usagers de la route depuis le 9 novembre 2018. Bien opérationnels, l’échangeur et le tunnel du nouvel ouvrage qu’automobilistes et moto taximen arpentent désormais à vive allure. A côté de l’impressionnant échangeur doublé d’un tunnel flambant neuf, le premier pont sur le Wouri semble ridicule et obsolète. Le vieux pont a pourtant subi d’importants aménagements : réfection des garde-fous en fer, reprofilage du bitume, pose de garde-fous en béton, etc. les sorties Nord et Sud du premier pont du Wouri présentent par ailleurs, côtés Bonassama et Rond-point, un nouveau visage : bitumage, giratoires, espaces verts, bancs publics et même une forêt urbaine. La signalisation verticale et horizontale crève l’œil des usagers de la route. C’est sous ce nouveau visage que l’ancien pont sur le Wouri et ses entrées Nord et Sud ont été ouverts à la circulation mi-février 2019. Les automobilistes de tout calibre en provenance ou à destination de Bonabéri ont le choix entre circuler sur l’ancien ou le nouveau pont sur le Wouri. La même satisfaction est observée sur le prolongement Nord du Boulevard de la République. Chantier exécuté par le Génie militaire du Cameroun depuis 2014. Ici également, les longues queues de voitures ont disparu de la circulation. Résultat positif et combiné de l’ouverture récente à la circulation du pont sur le drain « Mbagna« . Ainsi que de l’élargissement de la route menant au lieu-dit « Rond-point Maetur« , jadis point névralgique de congestion de la circulation.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App