Douala :le gouvernement sécurise les établissements scolaires en ce début du 3e trimestre

Les rues surpeuplées, les élèves en Uniformes, les autobus scolaires, le bruit des véhicules se faisaient entendre très tôt ce matin, ce lundi 15 avril était jour de la reprise des classes pour le compte du 3ème trimestre le plus court de l’année académique du Cameroun.Les responsables du secteur de l’enseignement primaire et secondaire affirment que le troisième terme est le plus court et le plus décisif de l’année scolaire. Pour l’enseignement secondaire, la plupart des examens de fin de cours se situent dans la période du troisième trimestre, ce qui laisse peu de place à un enseignement et à un apprentissage efficace. La plupart des salles de classe sont occupées pendant les examens de fin de cours. Il est donc nécessaire de fermer tôt et d’avoir plus d’espace pour les examens. Il en est de même pour les enfants de l’école primaire qui doivent se présenter aux examens d’entrée en 6ème et au certificat de fin d’études primaire (CEP).Il convient également de mentionner que ce troisième trimestre dure à peu près six semaines avec de nombreux jours fériés, d’où la nécessité de cette précipitation. Bien que la plupart des parents se soient battus pour envoyer leurs enfants à l’école ce matin, rien ne presse les responsables de l’éducation et de l’administration de la région du Littoral, qui se concentrent davantage sur la sécurité de ces enfants en ce jour.

Social

  • Mobile App