[Divers]trois présumés coupeurs de route arrêtés à Mamou

Au nombre de 3, ces jeunes ont été mis aux arrêts, suite à une opération de ratissage menée par les services compétents. « On a fait une réunion technique à l'issue de laquelle nos agents se sont mis sur le terrain. Ainsi, grâce ces opérations de patrouilles, on a procédé à l'arrestation de ces jeunes et dans la perquisition de leur domicile, on a retrouvé une arme PMAK, un pistolet TT30 et plusieurs autres objets qu'utilisent les coupeurs de route », a expliqué le Lieutenant-colonel Bakary Camara. Interrogés, deux d'entre eux ont rejeté les accusations portées contre eux. « Je suis diplômé sans emploi. Je suis venu à Mamou dans le cadre de la recherche d'emploi. On m'a trouvé couché dans ma chambre pour m'arrêter. Je ne ressemble pas à un bandit et je ne connais même pas ces gens-là. Je me demande pourquoi je suis toujours là », s’est défendu un des jeunes arrêtés. Footballeur de profession, le jeune Sow affirme qu'il était venu à Mamou pour tenter de jouer au Bafing FC. « Je suis venu à Mamou chez ma grande sœur. C'est pour jouer au Bafing FC. Je ne connais rien dans cette histoire de coupeurs de route », a-t-il laissé entendre. Par contre le troisième, natif de Kegneko dans Mamou a reconnu avoir été une fois avec ses amis, attaqués des voyageurs. « Je suis logé avec un de mes frères. Je reconnais les avoir suivis une fois dans une attaque. Ils ne sont pas là. Ces armes-là ont été saisies dans notre chambre », a-t-il avoué. Selon le voisinage, les complices de ce dernier, ont pris la poudre d'escampette.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps