Délestages à Dschang:les populations crient leur ras-le-bol

Sombre est le quotidien des populations du département de la Menoua tant en zone rurale qu’en zone urbaine. La cause, les coupures devenues chroniques sur ce réseau électrique. Pas une seule demi-journée sans qu’on enregistre au moins cinq à sept délestages dans certaines localités tandis que certains villages sont complétement sans lumière depuis des mois.Comme dans une partie du village Fonakeukeu et à Tchouazong, dans le groupement Foréké-Dschang actuellement plongés dans le noir depuis quelques quelques semaines(21 Mars 2019), plusieurs autres localités du département de la Menoua sont régulièrement sevrées de l’énergie électriques durant des mois sans que cela n’émeuve personne. Une bonne partie du groupement Bamendou est actuellement dans cette même situation, a-t-on appris. Les plaintes des populations passent comme un coup d’épée dans l’eau ; Obligées de vivre au 21e siècle comme à l’âge de la pierre taillée. Leurs rencontres avec les responsables de la société Enéo Cameroun n’ont en rien changé leur calvaire.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App