Crise Anglophone :un pasteur et un infirmier tués dans le Nord-ouest

Un pasteur et un infirmier font partie d'une douzaine de personnes tuées dans une nouvelle vague de violence qui a frappé la région du Nord-ouest ce mercredi, lors d’un combat musclé qui a opposé armée et séparatistes. Selon des sources, un pasteur de l'église presbytérienne à Batibo a été tué dans un échange de tirs entre forces de sécurité et combattants séparatistes à Widikum, département de la Momo, dans la région du Nord-Ouest. Le révérend Kepsi Peter, pasteur du PC Baramban Batibo, a été retrouvé gisant dans du sang. Pour l’instant, la population est encore sous le choc et aucune communication n’est encore faite par l'église presbytérienne. Il est encore difficile de déterminer le nombre exact de victimes de l’assaut, mais des informations non confirmées indiquent que trois soldats ont perdu la vie à la suite de cette tragédie. Toujours dans la région du Nord-Ouest, au moins deux personnes auraient été tuées à Saah, dans le centre-ville de Nkambe, département de Donga Mantung, dans la région du Nord-Ouest. Selon certaines sources, l’une des victimes, un certain Issa Magaji, infirmier du centre de santé de la localité, a été retrouvé avec des blessures par balles.

Social

  • Mobile App