Crise anglophone : un journaliste enlevé à Bamenda.

Un journaliste enlevé !! Ambe Macmillian Awa, Le président de la section camerounaise des journalistes anglophones du Cameroun (CAMASEJ) a été enlevé jeudi par des "hommes armés inconnus" à Bamenda au Cameroun, a annoncé CAMASEJ dans un communiqué. "C’est avec une grande stupéfaction et un choc que CAMASEJ Nord-Ouest a appris que son président Ambe Macmillian Awa avait été kidnappé jeudi après-midi vers 14h30 par des « hommes armés non-identifiés", a déclaré Fongoh Primus Ayeh, secrétaire général de CAMASEJ Northwest, dans un communiqué. Déclaration rendue publique jeudi soir. Ayeh a condamné "avec véhémence" cet acte et a déclaré qu'il "équivalait à un enlèvement de tous les journalistes de la région et de la nation".Il a ajouté que les recherches pour retrouver Awa étaient en cours et ont exigé sa "libération immédiate et sans condition". Secrétaire générale de la section nord-ouest du syndicat des journalistes camerounais, Awa est le premier journaliste de haut rang à être kidnappé depuis le début du conflit armé dans les deux régions anglophones du Cameroun en novembre 2017. Son enlèvement suscite une vive indignation. Le Comité pour la protection des journalistes à tweeté qu'il était "préoccupé" par l'enlèvement et a souligné qu’il doit être libéré saint et sauf". le professionnalisme et le dévouement de ce jeune journaliste forçait admiration auprès de ces collaborateurs et de plusieurs acteurs de la scène socio-politique Camerounaise qui aujourd'hui dit #free_AMBE

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App