Crise Anglophone : retour à la normale dans la division du fako après les villes mortes

La vie revient progressivement dans certaines parties de la division Fako dans la région du sud-ouest du Cameroun après les villes mortes de dix jours imposées par les séparatistes du 4 au 13 avril 2019. Le blocage de dix jours a été suivi d’une ville fantôme le lundi 15 avril.Les villes mortes étaient destinées à contrecarrer le Festival des arts et de la culture de Limbé qui s’est déroulé à Limbé du 6 au 13 avril dernier. Les séparatistes estiment que des événements tels que le FESTAC ne devraient pas avoir lieu en temps de guerre, et particulièrement à une époque où les gens pleurent leurs proches. Tandis que le FESTAC se déroulait sans heurts à Limbé, d’autres parties de la division de Fako restaient bloquées.La totalité de la subdivision Muyuka a été bloquée, ce qui a paralysé la circulation le long de la route Buea-Kumba. La circulation a toutefois été rétablie le 14 avril, mais n’était que de courte durée en raison de la ville fantôme de lundi. Selon certaines informations, la circulation aurait repris sur la route ce mardi avec beaucoup de crainte

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App