Crise anglophone : Le gouvernement répond à l'Union Européenne

Le ministre de la Communication répond à l’Union européenne, qui a fait part de ses inquiétudes sur la situation politique et sécuritaire au Cameroun. Une fois de plus, René Emmanuel Sadi monte au créneau. Cette fois, le ministre de la Communication du Cameroun donne la réplique à Frederica Mogherini, la chef de la diplomatie de l’Union européenne. Cette dernière, dans une sortie le 05 mars, faisait part de la préoccupation de l’Union sur la détention de Maurice Kamto et de la situation sécuritaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest en ce qui concerne la crise anglophone. « […] la situation dans les deux régions est sous contrôle et les perspectives d’un retour à la normale se font chaque jour plus propices » rétorque René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication, dans un communiqué du 11 mars. Pour le ministre, le gouvernement, « reste déterminé à ramener la paix et à recréer les conditions de vie normale dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest par toutes les vois idoines ».

Social

  • Mobile App