Crise anglophone :L'aide humanitaire destinée aux populations sinistrées détournées

Au cours d’une réunion tenue le 3 mai 2019 avec les représentants de plusieurs organisations internationales, le ministre de l’Administration Territoriale a reconnu que l’aide humanitaire n’est pas toujours acheminées aux destinataires. Paul Atanga Nji est préoccupé par la transparence dans l’acheminement de l’aide humanitaire aux populations sinistrées des régions anglophones. Le ministre de l’Administration Territoriale (MINAT) l’a dit aux représentants des organisations internationales au cours d’une réunion le 3 mai 2019. Il a reconnu qu’il y a détournement d’une partie de l’aide humanitaire destinée aux populations affectées par la crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest. «Nous avons les mêmes problèmes tous les jours, les préfets et les sous-préfets nous appellent pour dire: vraiment, on a dit qu’il y avait un camion de telle ou telle association, il y avait cinq camions de denrées, nous n’avons pas vu les camions. Est-ce que ces choses ont été distribuées aux fantômes? Nous ne savons pas», a déclaré le MINAT. Le quotidien Mutations paru ce 6 mai 2019 renseigne que Atanga Nji a promis une meilleure distribution de l’aide humanitaire. «Il est question de mettre sur pied des mécanismes de traçabilité. Je crois qu’avec madame la coordinatrice résidente du système des Nations Unies, coordonnateur humanitaire et représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement au Cameroun [Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, NDLR], nous avons déjà eu à travailler. Et le chef du gouvernement a mis sur pied notre plateforme de collaboration. Cela veut dire que, la plateforme de collaboration doit se déployer dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Les agences vont avoir des antennes sur place», a déclaré le MINAT.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App