Crise Anglophone :Ikata attaqué,des cadavres jonchent les rues

Ikata est un village de la subdivision Muyuka de la division Fako de la région , victime d'attaque des sécessionnistes. Depuis près d'une semaine maintenant, les villageois ont cherché refuge dans des buissons après l'incendie de maisons et des tirs aveugles par l'armée.Le vendredi 26 avril 2019, après l'assaut de soldats dans le village, un vieil homme, deux jeunes garçons et une jeune femme ont été abattus par des soldats au président Paul Biya, au pouvoir depuis plus de 36 ans.La femme, identifiée comme étant Glory, était venue de Muea et a été tragiquement envoyée dans sa tombe précocement. Des cadavres ont été jonchés le long de la route au retour de la population en fuite. Selon d'autres sources, au moins six personnes ont été tuées par balle et d'autres brûlées vives dans des maisons incendiées par "l'armée". Le nombre exact de victimes et les dommages subis n’ont pas encore été établis. On ne sait toujours pas pourquoi le village a été attaqué, mais plus tôt cette semaine à Muyuka, un soldat a été décapité, démembré et ses parties de corps ont été jetées le long de la route Buea-Kumba par des combattants présumés ambazoniens.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App