Crise Anglophone :cinq membres d'une famille tués à Bali-nyonga

Des témoins indiquent que l'armée a abattu cinq membres d'une famille appelée Baya, alors qu'ils tentaient d'évacuer à l'hôpital l'un des leurs, qui avait été abattu auparavant. Deux séparatistes ont également été abattus. Leurs corps ont été découverts autour de Sang. Des villages tels que Bali-Nyonga sont le plus souvent pris pour cibles par les militaires, qui pensent qu'ils servent de cachette aux séparatistes armés. Le long de la route menant de Bali dans la division Mezam à Batibo dans la division Momo, beaucoup l'ont décrite comme une forteresse pour les "Amba Boys". Plusieurs personnes ont fui ces deux communautés en raison de la multiplication des affrontements entre militaires et séparatistes armés. C’est sur cette même voie que le convoi funèbre de l'animateur Peter Tebit Chi, a été stoppé par des séparatistes armés, demandant si les personnes en deuil se croyaient à l’abri des attaques.À la suite des attaques d’hier, certains villageois sont refugiés dans les buissons voisins pour des raisons de sécurité. Les civils continuent de supporter les conséquences des échanges d'armes à feu entre militaires et séparatistes. Les militaires ont été accusés d'avoir tiré aveuglément sur des civils lors de leurs nombreux raids dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Plus de 530 000 civils ont été déplacés à la suite de la guerre en cours et au moins 1870 personnes sont mortes. Le gouvernement a annoncé qu'il était prêt à dialoguer, mais à la condition que la séparation ne fasse pas partie des options discutées. Les séparatistes, d’autre part, ont écarté le programme de décentralisation que le gouvernement avait avancé comme solution à la crise.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App