Crise anglophone: 200.000 déplacés ont fui les violences

Ce 1er octobre marque le premier anniversaire de la proclamation symbolique de l'indépendance de l’Ambazonie au Cameroun. Les violences dans les zones anglophones ont contraint de nombreuses femmes à fuir. C'est le 1er octobre 2017 que le leader indépendantiste Julius Sisiku Ayuk Tabe déclarait symboliquement l'indépendance de l'Ambazonie. Un an plus tard, au moins 200.000 déplacés internes ont fui les violences qui secoeunt les deux régions anglophones du pays. Parmi elles, des femmes, devenues la cible des séparatistes. Elles ont dû s’enfuir vers des villes francophones ou vers le Nigéria voisin.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App