Construction et maintien de la paix: un visiteur japonais à l’Eiforces

C’est une première pour lui sur les lieux. Il est venu voir la matérialisation du partenariat qui existe entre le Japon et l’Ecole internationale des Forces de sécurité au Cameroun. Le Pr. Hideaki Shinoda, directeur de Hiroshima Peacebuilders Center, a effectué samedi dernier, une visite sur le campus de l’établissement à Awae. Accueilli par le directeur général de l’Eiforces, le général de brigade André Patrice Bitote, accompagné de son staff, l’hôte de marque japonais a eu l’occasion d’en apprendre plus sur l’institution, son offre de formation et l’évolution des participants. En effet, depuis 2011, l’Eiforces entretient avec le Japon un partenariat par l’entremise du Programme des Nations unies pour le Développement (Pnud). Depuis sa création en 2008, l’institution a formé à ce jour environ 717 officiers de police et des civils venus de treize pays, en matière de maintien de la paix. Un sujet dont le Pr Hideaki Shinoda est spécialiste depuis plusieurs années. Le centre dont il est le directeur, est en réalité un programme du ministère japonais des Affaires étrangères qui consiste à fournir des formations de paix aux civils. Cet organisme à but non lucratif mène des activités de développement des ressources humaines et de recherche dans le domaine de la consolidation de la paix. L’hôte de l’Eiforces a par ailleurs effectué le tour du propriétaire. Il s’est ainsi rendu dans la salle des machines, a assisté à une démonstration d’utilisation de drones offerts par le Japon et à des exercices d’escalade et de secourisme par des stagiaires de l’école. Pour boucler cette tournée, le directeur général de l’Eiforces, en compagnie de l’émissaire japonais, a réceptionné du matériel de sport offert par le Japon à destination des stagiaires de l’établissement. Les res ponsables de l’institution d’accueil ont profité de cette visite pour présenter quelques-uns des projets à venir.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App