Confidentiel: les vrais raisons de l’absence de Biya au sommet de Paris

Paul Biya n'a pas fait le déplacement sur Paris Plus de 70 chefs d’États et de gouvernements sont invités au sommet de la paix en France. À Paris, à l’avenue des Champs-Elysées, se déroule la cérémonie du centenaire de l’armistice, la fin de la première Guerre mondiale. Le président Emmanuel Macron, à la tête de la 5e puissance militaire du monde, acceuille 1/3 des dirigeants du monde dont certains dictateurs africains présents comme Alpha Condé qui n’a pas fermé l’oeil de la nuit à cause des manifestations de la diaspora guinéenne qui est allée envahir son hôtel, malgré le cordon sécuritaire de la police; Denis Sassou Nguesso du Congo, Idriss Déby du Tchad. Macky Sall, Alassane Ouattara et autres dirigeants du continent sont loin derrière comme des enfants de choeur. Ils sont montés dans les quatre bus qui transportaient les chefs d’Etats et de gouvernements, sans broncher. Donald Trump, à la tête de la nation la plus puissante du monde a préféré faire venir ses Porshe et Chevrolet blindés des USA pour sa sécurité et son escorte. L’homme qui dirige le pays le plus puissant du monde, s’est arrangé à arriver seul avec Melania son épouse, alors que tous les chefs d’Etats et de gouvernements étaient déjà assis à la tribune officielle, y compris le président de la République de France. Emmanuel Macron s’est incliné pour faire un baise main à la Première dame des États-Unis, ce qu’il n’a pourtant pas fait à Angela Merkel. Mais, il manquait encore un invité de marque!

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App