[Communication] Albertine Bitjaga rebondit Bnews 1 la télévision d'Ernest Obama

Licenciée à Vision 4, le 17 septembre 2020, après la restructuration de la télévision par Jean Pierre Amougou Belinga, la journaliste avait lancé un journal spécialisé dans le domaine de la santé, elle vient ainsi de rejoindre la nouvelle télévision dirigée par Ernest Obame, ex-directeur général de Vision 4. Le 17 septembre 2020, Albertine Bitjacka et Parfait Ayissi ainsi que 40 autres personnes sont licenciés de Vision 4, par Amougou Belinga, l’homme d’affaires et par ailleurs propriétaire de ce média. Après cet acte du Pdg de Vision 4, la journaliste avait expliqué qu’il ne s’agit pas d’un licenciement, mais plutôt d’une volonté de prendre un repos mérité. «Oui! Je ne fais plus partie des effectifs de Vision 4 (même si je pensais l’annoncer plus élégamment) mais non ce n’est pas un licenciement puisque j’ai décidé moi-même de prendre du repos. Ceux qui me sont proches savent que j’ai traversé un coup dur côté santé il y a peu et pour une chaîne qui relance, je ne pouvais pas être au top. Maintenant connaissant la générosité légendaire de mon désormais ex-patron je suppose que me mettre dans la liste des licenciés, ça peut changer beaucoup de chose en terme de droits sociaux», avait-elle indiqué sur une publication Facebook, le 18 novembre 2020. Bnews 1 Deux mois après son départ de la télévision privée émettant depuis Yaoundé au Cameroun, l’ancienne rédactrice de Vision 4, lançait le lundi 9 novembre 2020, son nouveau journal, « Santé Nature Infos ». Un tabloïd comme son nom l’indique qui parle des problèmes de santé, mais aussi de la nature. Il n’y avait pas que la version papier, il existait aussi une version web. Un mois aussi après l’annonce de son journal, Albertine Bitchaga apparait dans la nouvelle équipe de Bnews 1, la nouvelle télévision que dirige Ernest Obama. Dans une affiche qui circule sur la toile annonçant la rentrée des programmes de cette télévision pour le 15 janvier 2021, l’on découvre la journaliste aux côtés de Jean Solaire Kuete, Visley Oyé, et constant Anyouzoue.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps