Chine-cameroun:on parle de culte musulman

Le sujet était au menu des échanges entre le ministre délégué auprès du MINREX chargé de la Coopération avec le Monde islamique et le chargé d’Affaires à l’ambassade de Chine au Cameroun Le ministre délégué auprès du MINREX chargé de la Coopération avec le Monde islamique, Adoum Gargoum, a accordé une audience hier à S.E Wang Dong, chargé d’Affaires à l’ambassade de Chine au Cameroun. Les échanges d’une trentaine de minutes, à en croire le diplomate chinois, ont porté sur la protection des minorités musulmanes et de leur culte en République populaire de Chine.Face à la presse, S.E Wang Dong a indiqué que la Chine a pris toutes les dispositions pour que les fidèles musulmans, Came rounais ou Chinois, vivant sur leur territoire pratiquent leur religion dans la quiétude et la sérénité. Pour lui, la liberté de culte est respectée en terre chinoise. Sur un autre plan, les échanges ont permis de revisiter les axes de la coopération entre le Cameroun et la Chine. A en croire le chargé d’Affaires, les relations entre les deux pays sont « excellentes » et diversifiées. Comme on le sait, elles touchent plusieurs domaines comme le développement des infrastructures énergétiques et de transport, la promotion des technologies de l’information et de la communication, la formation des jeunes, entre autres.

Social

  • Mobile App