Chantiers routiers : le Fonds routier inspecte les travaux

Plus de 4 milliards de F. C’est le montant investi par le Fonds routier, pour la réalisation de certaines routes dans la région de l’Ouest. Pour apprécier l’effectivité de ces chantiers, une équipe d’experts de cet organisme, est déployée sur le terrain depuis lundi dernier. C’est à Bafoussam, par le chantier Monument Wanko-carrefour Total d’en bas, qu’elle a entamé sa visite. Ce chantier relevant du Minhdu, est financé par le Fonds routier dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations. Les travaux réalisés par l’entreprise Routd’Af, sont déjà achevés. Mais le chantier n’est pas encore réceptionné. Sur le terrain, l’équipe du Fonds routier que conduit Serge Francis Ekah, s’enquiert de certains aspects liés à la réalisation, auprès du délégué régional du Minhdu. Les experts ont aussi visité ce lundi, le chantier de construction de la route menant à la nouvelle cathédrale de Bafoussam.   Le mardi, c’était au tour du tronçon Bafoussam-Foumban (où se déroulent des travaux d’entretien confortatif), un projet du ministère des Travaux publics, de recevoir les experts du Fonds routier. Ce mercredi, une descente sera faite à Bangangté pour la visite des travaux exécutés par les communes (maîtres d’ouvrages) et demain jeudi, l’équipe du Fonds routier va visiter le tronçon Bamougoum-Dschang-Melong, avec une escale à Dschang, pour s’enquérir des travaux relatifs à la maîtrise d’ouvrage communale. Selon le chef de mission, Serge Francis Ekah, un Comité de suivi de l’exécution des programmes financés par le Fonds routier, a été mis sur pied au niveau central et c’est dans ce cadre qu’a été décidé une descente sur le terrain pour apprécier l’effectivité des travaux financés par cet organisme.  Les experts du Fonds routier profitent de l’occasion pour sensibiliser les maîtres d’ouvrages, notamment les communes, recenser les difficultés, les problèmes du terrain, pour à la fin, faire des recommandations allant dans le sens de l’amélioration de l’entretien routier dans la région de l’Ouest. « La priorité, c’est l’effectivité des travaux. Est-ce qu’ils sont faits ? Si oui, sont-ils réalisés dans les règles de l’art ?», précise Serge Francis Ekah

Website to visit

Social

  • Mobile Apps