Chantal Tuile écrit une lettre à Paul Biya

Alors que Chantal Roger Tuile est attendu le 11 mars 2019 devant le juge du Tribunal de Première Instance de Yaoundé - dans une affaire opposant son journal au DG de la CNPS - l’accusé vient d'adresser une lettre au président Biya. Dans cette lettre intitulée « Lettre de dénonciation contre votre fils pour Harcèlement, Intimidation et Menaces », le directeur de publication de La tribune de l'Est suspendu par le conseil national de la communication, demande à Paul Biya de faire « triompher la justice sur l’injustice ». Dans sa missive adressée ce 4 mars 2019, Roger Chantal Tuile relate les menaces dont il dit faire face depuis le début de cette affaire et affirme craindre pour sa vie. " Nous avons été victimes de menaces de mort régulières qui se sont matérialisées le 18 octobre 2017 à 02 heures du matin, par la tentative d’assassinat au cours de laquelle tous mes véhicules ont été incendiés, mon domicile criblé de balles et mes chiens abattus au pistolet ", écrit-il. "Excellence Monsieur le Président de la République et très cher Grand-Frère, vous êtes le Père de la Nation donc, le défenseur des veuves et des orphelins : ne nous laissez pas assassiner. Vous êtes le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature : s’il vous plait, faites triompher la justice sur l’injustice. Nous sommes innocents », implore-t-il. Pour rappel, le directeur général de la CNPS avait décidé de trainer le journal et son directeur de publication en justice après la publication d’un dossier sur les salaires des directeurs généraux des sociétés d’État initié il y’a 02 ans.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App