Ce que pense la France de l'incarcération de Kamto et ses partisans

Paris se dit «préoccupée» par la situation de Maurice Kamto et à celle de ses militants, écroués à la prison de Kondengui. Les thuriféraires du pouvoir de Yaoundé ne vont pas apprécier ! La France s’est prononcée sur l’incarcération de Maurice Kamto et de plusieurs dizaines de ses partisans à la prison de Kondengui à Yaoundé. «Nous sommes préoccupés par ce développement judiciaire et restons attentifs à la situation de M. Kamto et à celle d’environ 200 de ses partisans qui sont détenus», a déclaré la directrice de la communication et porte-parole du ministère français des Affaires Etrangères, au cours d’un point de presse le 13 février 2019. «L’opposition camerounaise, dont il est l’une des figures, doit pouvoir s’exprimer librement, dans le respect de la loi» a conclu Agnès Von der Mühll. Avant cette sortie, la France s’était déjà dit «préoccupée» et «attentive» à la situation de l’opposant camerounais et à celle de ses militants.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App