CAN 2019: Jean Michel Nintcheu «Une commission d'enquête parlementaire s'impose»

On ne saurait passer pareille forfaiture par pertes et profits. Les véritables responsables de cette catastrophe nationale doivent payer le prix fort conformément à la loi. Pas question de faire payer uniquement les exécutants périphériques ou de profiter de ce séisme pour procéder à des règlements de comptes politiques. Plus besoin de tergiverser à partir du moment où l'échelle de responsabilités peut être aisément établi. Les causes de cette humiliation historique sont connues. En plus de l'inertie et de l'improvisation érigées en méthodes de gouvernement, l'attentisme longtemps observé dans le démarrage effectif des travaux a été dicté par l'appât du gain rapide et facile. Compte tenu de la gravité de la situation sur les plans éthique et financier (plus de 650 milliards de Fcfa prévus dans le cadre du budget de l'État pour le compte de l'exercice 2018 ainsi que des centaines de milliards inscrits à cet effet pour le compte de l'exercice 2019), une commission d'enquête parlementaire s'impose. Afin que toute la lumière soit entièrement faite sur cette déconvenue qui achève de décrédibiliser notre pays à l'extérieur.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App