Cameroun-sud-ouest:les forces de sécurité et de défense viennent en aide aux populations

Malgré le conflit opposant les groupes armés et les forces de sécurité et de défense aux effets négatives dans les deux régions anglophones, des traces d’aides militaires sont encore manifestes dans la région du Sud-Ouest.Il y a environ neuf ans, la Bataillon d'intervention rapide (BIR) a fait don d'une ambulance médicalisée destinée aux urgences publiques à la population de Limbé. Le BIR a signé une convention avec l'Hôpital régional de Limbé, stipulant que le don s'inscrivait dans le cadre de ses actions civilo-militaires en faveur de la population. Le don d'une ambulance de 50 millions de francs CFA aurait servi jusqu'à présent la population de la localité en cas de besoin. Ils ont également apporté une aide précieuse par le biais de leurs unités de santé à Buea, Mamfe et Tombel, où sont pris en charge à la fois le personnel militaire et le grand public. En ce qui concerne la construction, le corps du génie militaire a construit environ 80 maisons sans bungalow pour les pêcheurs volontaires à Isangele et dans une localité de Bakassi. Dans la même perspective, ils ont procédé à des réparations majeures sur les terrains difficiles de Mundemba-Isangele-Akwa et les ont rendus praticables en toutes saisons. Dans le domaine de l’éducation, le BIR a souvent fait don de mobilier scolaire dans la région de Bakassi pour favoriser l’éducation des jeunes Camerounais.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App