Cameroun-RCA: La frontière nouveau fermée à Garoua-Boulaï

Selon la Minusca ,l’opération menée depuis le 5 avril 2019 par ses éléments contre les rebelles du FDPC d’Abdoulaye Miskine s’est déroulée dans la Commune de Zoukombo, Préfecture de Mambéré-Kadeï, à l’Ouest de la République Centrafricaine. Elle a permis notamment, selon la même source, de libérer 11 véhicules pick-up appartenant à une compagnie nationale centrafricaine qui étaient confisquées depuis plusieurs jours par ces rebelles du FDPC. Cependant,des sources indépendantes contactées par la Compagnie Nationale Centrafricaine indiquent que les 11 véhicules libérés par la Minusca appartiennent à la société CFAO. Alors que les rebelles auraient exigé une rançon de 100 millions de francs CFA pour les 31 pick-up de cette Compagnie nationale qu’ils se sont appropriés illégalement depuis le début de la semaine, seulement la somme de 20 millions de francs CFA leur aurait été versées. Les rebelles, après un moment d’hésitation, finissent par libérer 20 des 31 véhicules pour Bangui. Tandis que pour les 11 autres, ils auraient exigé la rançon de 60 millions de francs CFA avant toutes discussions. Ce qui n’a pas été fait évidemment et la suite on connaît déjà avec l’opération de la Minusca de ce vendredi 5 avril 2019. Il faut rappeler que c’est à la demande du gouvernement de transition en 2015 que les rebelles du FDPC se sont cantonnés provisoirement dans une école de Zoukombo en prélude au prochain désarmement des groupes armés.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App