Cameroun : Quelques 35000 réfugiés Nigérians expulsés de Goura

C’est ce que révèle l’organisation Medecins sans frontière dans son bulletin d’information de janvier à février 2019 rendu public mardi. Ils étaient plus de 35 000 ressortissants nigérians à avoir trouvé refuge à Goura, au Cameroun, après des attaques de Boko Haram à Rann, leur localité d’origine. Aujourd’hui, il n’y a plus d’âme qui vive dans le camp improvisé de Goura, renseigne Medecins sans frontière (Msf). Ces personnes ont toutes été renvoyées chez elles début mars. Msf avait exprimé ses réserves quant à un retour forcé de ces personnes dans leur localité d’origine, où, déclarait l’organisation, un avenir incertain les attendait. Cette inquiétude était partagée par l’Onu. « C’est là où elles [population nigériane de Goura] doivent être si elles veulent restées en vie », indiquait l’Onu sur son site en début d’année.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App