Cameroun :les nouveaux cumulards du gouvernement

Talba Malla appelé par Ferdinand Ngoh Ngoh à prendre des dispositions pour la continuité du fonctionnement de la Sonara, tandis que Njoya Zakariaou garde son poste de préfet du Mayo-Louti. Ibrahim Talba Malla est décidément l’homme des cumuls. Après avoir expérimenté la gestion concomitante de la Société nationale de raffinage (Sonara) et la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (Csph) entre le 13 février 2013, date de sa nomination à la tête de la première entreprise et le 03 mai de la même année, le directeur général de la Sonara va rééditer cet exploit en cumulant cette fonction avec celle de ministre délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics. Par correspondance datée du 09 janvier dernier, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République (Sg/Pr), Ferdinand Ngoh Ngoh, saisit, « sur très hautes instructions de monsieur le président de la République », celui qui est membre du gouvernement depuis le 04 janvier dernier, de prendre « à titre exceptionnel », et jusqu’à la nomination d’un nouveau Dg à la Sonara, « les dispositions essentielles nécessaires à la continuité du fonctionnement de cette société ». En temps normal, « quand on demande au ministre de prendre toutes les dispositions, cela voudrait dire qu’il doit par exemple désigner quelqu'un d'autre. On ne lui demande pas d'être présent partout à la fois. Il doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu'il n'y ait pas de dysfonctionnement.

Social

  • Mobile App