Cameroun:le pays classé médiocre dans les pratiques démocratiques

Selon le magazine anglais, « the Economist », le cameroun serait parmi les pays les moins soucieux en respect des droits et libertés de l’homme. En effet, le rapport dudit magazine montre que les performances du Cameroun dans les quatre catégories mesurées : processus électoral et pluralisme ; libertés individuelles ; le fonctionnement du gouvernement ; participation politique ; et culture politique, ont été médiocres. Cela indique que le pays de Paul Biya est l’un des plus mauvais gouvernements de la région et que les libertés sont largement violées et le processus électoral est gravement défaillant. Ce n’est pas la première fois que le Cameroun se voit imposer un carton rouge dans la pratique démocratique, des conclusions similaires ayant été publiées dans le rapport sur l’indice de la gouvernance de Mo Ibrahim en 2018. Le rapport soulignait la flambée de la gouvernance autoritaire au Cameroun, la corruption généralisée, les abus civils et politiques, et un état dysfonctionnel.

Social

  • Mobile App