Cameroun :le Minsanté interdit la séquestration des patients insolvables dans les hôpitaux

Dans une correspondance datant du 14 mars 2019, le nouveau Ministre de la santé, Manaouda Malachie proscrit la séquestration des malades dans l’incapacité de payer leurs factures d’hospitalisation. Cette décision fait suite au constat établi par le Minsanté lors de ses descentes dans certains hôpitaux du Cameroun. Et cette situation déplorable va l’encontre de son crédo à savoir « l’humanisation des soins et la justice sociale ».« J’ai l’honneur de proscrire, pour compter de la date de signature de cette présente lettre, la séquestration des patients indigents dans les formations sanitaires publiques », écrit Manaouda Malachie qui demande la libération immédiate de ces patients et que les responsables lui rendent de leur diligence et coûts y relatif.Bien plus, invite les camerounais à proposer des solutions pour résoudre les incapacités à payer la prise en charge, en attendant la couverture de santé Universelle. « en attendant la mise en place effective de la couverture santé universelle, je vous exhorte à bien vouloir me proposer dans les meilleurs délais, des solutions mieux adaptées et moins dégradantes pour la prise en charge des patients dans les formations sanitaires publiques », précise le Ministre.Il faut noter que la décision du ministre de la santé intervient après plusieurs dénonciations de camerounais et d’activistes sur la toile de ce types d’actes en pleine évolution dans nos hôpitaux.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App