Cameroun : le barrage de Mekin toujours hors-service,7 ans après

Le ministre de l’Eau et de l’Energie a fixé, mardi, un nouveau délai, un mois, pour la mise en service complète du barrage de Mekin, dans la région du Sud. Barrage de Mekin (c) Droits réservés En visite de travail sur le site du Barrage de Mekin, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Paul Eloundou, a donné un délai d’un mois pour l’entrée en service de l’ouvrage débuté en 2012. Toutes choses qui auraient dû se faire progressivement à la suite des tests de fonctionnalité avant la réception partielle du barrage, en mars 2018. La China National Electric Engineering Corporation (Cneec)-l’entreprise qui a réalisé le Barrage de Mekin-aurait dû procéder à sa mise en service en juillet 2018, après un premier report. Cela n’a été fait qu’en janvier 2019 en raison de défaillances rencontrées pendant la phase des tests, notamment: l’état défaillant d’une turbine, des inondations dans les villages environnants, des ponts noyés par l’eau du barrage (pont sur le Dja à Ngalla et pont sur le Lobo à Assock). D’autres travaux doivent être entrepris pour terminer avec les corrections à apporter au Barrage avant de le rendre opérationnel. Il s’agit de la réhabilitation du réseau routier en amont, le recasement des populations. Il faudra encore procédé à l’amélioration du réseau de distribution d’Eneo. Ce dernier élément a induit une faible exploitation de la puissance du Barrage. Toutefois des villes comme Sangmelima, Zoetele et Meyomessala avaient été fournies en énergie électrique en provenance de Mekin

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App