Cameroun : L'option militaire connait ses limites

Dans la ville d'Amchidée, dans nord du pays, 29 personnes ont été blessées ce mercredi après un attentat non encore revendiqué. La région de l'extrême-nord est connue comme un bastion du groupe terroriste, Boko Haram. Boko Haram est toujours bien présent dans l'extrême-nord du Cameroun en dépit des déclarations du gouvernement qui a plusieurs fois annoncé une victoire militaire prochaine. Pour Jonathan Ndotoumé, un spécialiste en géopolitique à l'université de Brazzaville, la situation au Cameroun, mais aussi dans les pays voisins concernés par la lutte contre Boko Haram, ne va pas se régler par une simple solution militaire.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App