Cameroun:l'opposant Maurice kamto refuse d'être jugé par un tribunal militaire

Maurice Kamto, homme politique et chef de l’opposition camerounaise, a déclaré devant le tribunal militaire qu’il était un civil et qu’il ne méritait pas d’être jugé ni inculpé par un tribunal militaire. Le tribunal a par la suite reporté sa décision à la semaine prochaine pour lui permettre de se prononcer sur la légalité de son procès. Kamto et ses partisans sont accusés d’insurrection, un crime passible de la peine de mort. Parmi les autres accusations figurent l’organisation de rassemblements illégaux et la perturbation de la paix dans le pays. Kamto, un dirigeant du Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC) et ses partisans ont contesté les élections de l’année dernière en affirmant que le dirigeant du pays, Paul Biya, avait truqué l’élection. Il a ensuite appelé ses partisans à organiser des manifestations dans quatre grandes villes du pays qui, selon les autorités, ont entaché la paix et la sécurité de la nation. De plus, les autorités accusent le chef de l’opposition d’être derrière les récents actes de vandalisme contre les ambassades du Cameroun en Europe.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App