Cameroun-Exploitation forestière : le MINAT met en garde les chefs traditionnels

Dans une correspondance datée du 21 mars 2019, le Ministre de l’Administration territoriale demande aux Gouverneurs, préfets et sous-préfets de veiller à l’application stricte du régime des forêts et de la Faune. Des activités d’exploitation forestière présumée illégale prennent de l’ampleur sur l’ensemble du territoire national. Ces pratiques pourtant condamnées par la loi camerounaise qui régit ce secteur d’activité, est l’œuvre des entreprises privées nationales et internationales, des particuliers, parfois avec la complicité, à en croire des organisations de la société civile, des autorités administratives et traditionnelles. Face à cette recrudescence des activités forestières frauduleuses, le ministre de l’administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, est monté au créneau pour attirer l’attention sur ces actes illicites impliquant les chefs traditionnels.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App