Cameroun-Egypte:la coopération culturelle en ligne de mire

Le Minac et l’ambassadeur Medhat K. El-Meligy se sont accordés à ce sujet au cours d’une audience le 15 février dernier à Yaoundé. En une quarantaine de minutes, le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Bidoung Mkpatt et l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte au Cameroun, Medhat K. El-Meligy, ont revisité la coopération multiforme entre leurs pays. C’était le 15 février dernier au cours d’une audience à Yaoundé. Au cours de cette rencontre, le Minac et le diplomate égyptien ont fait l’état des lieux de cette relation bilatérale. Ils sont parvenus à la conclusion que cette coopération se porte bien. Elle est même « l’une des meilleures au regard de la place prépondérante et stratégique qu’occupe le Cameroun dans la sous-région Afrique centrale », a déclaré le diplomate égyptien. Néanmoins, il faut resserrer les liens dans le domaine des arts et de la culture entre Yaoundé et Le Caire. Le Minac et son hôte ont également noté que les domaines de l’archéologie préventive pour les travaux d’infrastructure, la valorisation des sites culturels et les monuments historiques, le développement des industries culturelles et créatives, le renforcement des capacités des acteurs du sous-secteur culture restent tous à améliorer. Bidoung Mkpatt et Medhat K. El-Meligy se sont accordés sur le fait que la densification de ce partenariat est subordonnée à la matérialisation des multiples projets enfouis dans les tiroirs. Surtout en ce moment où l’Egypte assume la présidence de l’Union africaine (UA). De manière générale, si les deux hommes ont magnifié l’état de santé de la coopération entre l’Egypte et le Cameroun, c’est aussi parce qu’elle dure depuis 1960. Pour mémoire, ces six dernières années, moult échanges ont eu lieu dans le domaine artistique avec pour principal vecteur, le Ballet national qui s’est rendu plusieurs fois au Caire. Ce partenariat est tout aussi visible dans des manifestations culturelles, notamment avec la participation régulière des cinéastes égyptiens au festival « Ecrans noirs », organisé depuis plus de 20 ans à Yaoundé.

Social

  • Mobile App