Cameroun:des affrontements sanglants à Mokolo font une dizaine de blessés graves

Des populations de villages voisins se sont affrontées au sujet de la désignation d’un chef traditionnel.Le bilan témoigne de la violence des affrontements: au moins une dizaine de blessés graves; une huitaine de maisons, une chapelle de l’Union des Eglises Evangélique et une école publique incendiées; des commerces saccagés et des motos emportés. L’information est contenue dans les colonnes du quotidien Mutations en kiosque le 25 avril 2019. Des échauffourées d’une violence inouïe, ont eu lieu les 23 et 24 avril derniers entre les populations du village Ldamang et celles du village Dzawanday, dans l’arrondissement de Mokolo, département du Mayo-Tsanaga, dans la région de l’Extrême-Nord. A l’origine, la désignation par le sous-préfet d’un chef traditionnel de 3è degré.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App