Calixte Beyala à la Une du magazine C Koment de cette semaine.

C’est sans langue de bois qu’elle parle au magazine de son enfance, sa carrière et ses projets, tout en naviguant sur l’actualité camerounaise. 237story vous propose des extraits de cette édition disponible en intégralité et gratuitement via le lien au bas cette publication. "J’ai été passionnée par les élections, j’ai eu des gars comme Cabral Libii qui m’ont beaucoup intéressé de par leurs réflexions, de par le calme aussi parce qu’un homme politique se doit d’être calme et rassurant (...). Pareil pour celui qui s’appelle Osih qui m’a paru aussi quelqu’un de très pondéré (...) C’est de ce genre d’hommes politiques que le Cameroun a besoin, pour demain. Par contre je n’ai pas beaucoup apprécié Kamto, pas en tant qu’homme, mais par cet espèce de mensonge qu’il environne en permanence." " Je participe au débat social, en donnant mon point de vue qui ne plaît pas toujours, mais je m’en fou." "Pour ce qui est des projets comme je vous ai dit j’ai un livre qui va sortir bientôt." "Quand vous êtes une femme qui a réussi on dit que vous êtes une prostituée"

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App