Cabral Libii lors de son meeting à Paris : Le "DjouDjou" peut perdre.

Je créerai une centrale nationale d'achat qui contrôlera toute la dépense publique. En 5 ans on remettra le pays sur la route et on le transformera en pays de rêve. J'ai 38 ans et allez dire à ceux qui disent que je suis jeune aller leur dire que c'est le peuple qui décide. Les idées reçues qui résident au Cameroun, où on a construit un "Djoujou" comme quoi un tel ne peut jamais être battu au pays c'est pas vrai. Le président actuel peut perdre. Dites à vos proches d'aller voter pour la personne qui nous permettra de rentrer au Cameroun. Nous mettrons en place la sécurité sociale qui permettra que vous n'aurez plus à envoyer l'argent au Cameroun pour que les gens se soignent.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App