Boko Haram : 17 terroristes arrêtés par l'armée à Amchidé ( Extrême-Nord)

Les combattants du groupe terroriste nigérian cherchaient à accéder au Cameroun. C’est dans la nuit du 24 au 25 mars dernier que les 17 combattants de Boko Haram, armés de fusils de guerre ont été arrêtés par l’armée. Selon Modou Gana, membre du comité de vigilance d’Amchidé qui a raconté les circonstances de leur arrestation dans les colonnes du Trihebdomadaire L’œil Du Sahel édition du 27 mars 2019, six ont été cueillis aux environs de 23 heures dans la localité de Zuru. Ils cherchaient à accéder au Cameroun. «Les six premiers ont été arrêtés quand ils essayaient de franchir la frontière. Les militaires les ont aperçus au loin et les ont laissés entrer dans la tranchée pour mieux les maitriser. C’est quand ils étaient à l’intérieur de la tranchée que les militaires les ont capturés. Ils ne pouvaient pas s’enfuir et n’étaient pas non plus libres de leurs mouvements. Coincés entre les deux rives, ils ont été appelés à s’exécuter aux instructions que leur donnaient les militaires. Il leur a été demandé d’abandonner leurs armes dans la tranchée et de remonter du côté du Cameroun. C’est quand on les avait maitrisés qu’un homme en tenue est descendu dans la tranchée récupérer les armes. Ils ont été conduits la même nuit au camp du BIR d’Amchidé», relate Modou Gana.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App