Bertoua :le Minsanté lance officiellement la campagne de distribution des MILDA

Plus de 80 mille ménages ont été recensés et devront bénéficier des Milda dans cette région. Il faut rappeler que le Cameroun est un pays où le paludisme est endémique. Cette maladie est la première cause des consultations médicales (près de 24% des consultations en 2016) et d’hospitalisation (46 % en 2016). Les enfants de moins de 5 ans sont parmi les plus vulnérables : près de 70% des cas de décès touchant cette tranche d’âge sont liés à cette maladie. À l’Est, on parle de 32%, comme taux de morbidité palustre.Cette première phase, prévue du 13 au 17 juin, va se dérouler dans quatre des dix régions du pays que sont l'Est, le Littoral, l'Ouest et le Sud. Puis, suivront les régions de l'Adamaoua, de l'Extrême-nord et du Nord au mois de juillet et la campagne sera bouclée en septembre dans les régions du Centre, du Nord-ouest et du Sud-ouest.Cette opération est gratuite et « les responsables de familles munis d'une pièce d'identité doivent se rendre sur les lieux de distribution indiqués sur les tickets reçus au mois de février dernier pour récupérer leur moustiquaire ». Avec 45% de taux d'hospitalisation et 31,8% de cause de consultations notamment pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes, le paludisme est la première cause de mortalité au Cameroun avec une moyenne de 12,8% de décès enregistrés en 2017.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps